L'île FERNANDO DO NORONHA

un clic pour agrandir

Fernando de Noronha est un archipel brésilien situé dans l’océan Atlantique, au large de Natal. L'île principale de l'archipel est Fernando de Noronha.

 

Voici ce qu'en dit WIKIPEDIA :

L'archipel aurait été découvert en 1500 par le navigateur portugais Gaspar de Lemos, commandant d'un des navires de la flotte de Pedro Álvares Cabral dans l'expédition qui découvrit le Brésil. D'autres historiens pensent que c'est l'expédition de Gonçalo Coelho, financée par Fernão de Noronha, qui découvrit l'île le 24 juillet 1503.

C'est à l'Italien Amerigo Vespucci, membre de cette expédition, que l'on doit la première description de l'archipel. Lorsque le capucin Claude d'Abbeville visite l'archipel en 1612, alors que Daniel de la Touche de la Ravardière et François Razilly se rendent au Brésil pour y fonder une colonie, l'endroit semble inhabité, mais il y trouve cependant quelques Amérindiens et un Portugais. Dans son 'Histoire de la mission des pères Capucins en l'Isle de Maragnan et terres circonvoisines publiée en 1614, Claude d'Abbeville ne tarit pas d'éloges sur la nature de l'archipel qu'il appelle Fernand de la Rongne.

Abandonné, il fut occupé par les Hollandais au XVIIe siècle puis au siècle suivant par les Français qui l'ont renommé Île Delphine.

En 1737, repris par les Portugais en raison de sa situation stratégique, l'archipel reprit sa désignation originelle et fut rattaché à la capitainerie du Pernambouc.

Un fort y fut construit, dont de nombreux vestiges sont encore visibles aujourd'hui.

L'archipel attira de nombreux scientifiques, dont Charles Darwin, qui y effectua une visite en février 1832.

En 1938, il fut cédé à l'União (le pouvoir fédéral), qui y construisit une prison pour les détenus politiques. Lors de la Seconde Guerre mondiale, il fut transformé en Territoire fédéral militaire et une base militaire y fut installée en collaboration avec la marine des États-Unis.

Pourquoi avoir choisi de mettre cette île, cet archipel dans la collection des îles perdues ? Parce qu'on n'en parle jamais ! Vois connaissez l'île Ascension, vous connaissez l'île Ste Hélène, mais Fernando do Noronha ne fait pas parler d'elle, alors qu'elle est tout près de l’Équateur, facile d'accès, avec même un aérodrome !

Par exemple, si je vous avais parlé d'une île française nommée île Delphine, est-ce que ça vous aurait évoqué quelque chose ?

Qui en parle ? Les navigateurs, les tourdumondistes, les voyageurs, les rêveurs...

Eh oui, c'est sur la route du Brésil quand on vient d'Europe, d'Afrique, du Cap Vert !

 

 

J'allais oublier : Un détail un peu agaçant pour le voyageur qui aurait envie de s'attarder...

"Préservation de l'environnement

L'archipel est un exemple de préservation de l'environnement ; il possède le statut de parc naturel. Il est aussi sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. Les visites sont contrôlées et limitées. Une « taxe de préservation » est ainsi prélevée pour les touristes souhaitant se rendre dans l'archipel : de 30 R$ (environ 10 €) pour un jour à 2497 R$ (environ 833 euros) pour un mois. Le recyclage, les contrôles des baignades et des promenades y sont importants. La faune (tortues ou dauphins) et la flore y sont très protégées."

 

Passage d'INDEED tout près de Fernando do Noronha, le 16 décembre 2014 : il faisait nuit, 2h du mat',  j'avais rendez-vous à Jacaré au Brésil, je ne me suis pas arrêté. Il va falloir que je revienne...
Passage d'INDEED tout près de Fernando do Noronha, le 16 décembre 2014 : il faisait nuit, 2h du mat', j'avais rendez-vous à Jacaré au Brésil, je ne me suis pas arrêté. Il va falloir que je revienne...
"Derrière l'horizon", le DVD qui retrace 20 ans de navigation autour du monde de Bruno et Catherine à bord de Nosy Bé

Depuis 20 ans, Bruno et Catherine naviguent autour du monde, à bord de leur Romanée Nosy Bé. J'ai croisé leur route à Tahiti en 2007-2008.

Si vous voulez visionner ce DVD évènement qui retrace leurs aventures, commandez-le d'un mail à contact@jourjproductions.com

28 € (25 € + 3 € de port en France métropolitaine).

Arlette Girault-Fruet a obtenu

le Grand Prix de la Mer 2015 pour

"La Non Trubada, la question des îles errantes dans les navigations d'autrefois"

octobre 2014 - CLASSIQUES GARNIER.

Toutes nos félicitations, Arlette.

Allez voir la page "Les îles perdues", on y parle de ce livre superbe, un bel objet. Et aussi de Tintin !

 

Les bonus vidéos

INDEED en mer d'Iroise

Quelques images d'Indeed dans les îles de la mer d'Iroise, avec le dauphin Randy à l'île de Sein en invité surprise.

Transat retour Açores - Bretagne :

Ambiance de la transat retour Açores-Bretagne, dans le carré, sur le pont ou devant l'étrave, il y a toujours quelque chose à voir.

Indeed au Royaume de Redonda - Une île déserte, et pourtant elle a un roi depuis le 19ème siècle. Une drôle d'escale.

Petite Terre - Sargasses, iguanes et barracudas -  Une réserve naturelle très protégée au sud-est de la Guadeloupe.

 La vie du récif des îles de Gwadloop - Un vrai bonheur de plonger sur le récif - un bonheur ? Non, un enchantement !

un clic et c'est parti sur Youtube

Les dessous d'Indeed, tout ce que vous avez toujours voulu voir d'Indeed sans jamais le pouvoir, parce que vous avez peur de mettre la tête sous l'eau !

un clic et c'est parti sur Youtube

Serpents de mer et colibris - le bonheur de voyager sous les Tropiques, c'est de contempler des animaux qu'on ne connaissait que dans les livres ou au cinéma, dans l'eau, dans l'air, sur terre.

un clic et c'est parti sur Youtube

Quelques vues du Carnaval des écoles à Trinidad & Tobago.

un clic et c'est parti sur Youtube

 INDEED et les dauphins, un rêve marin en vidéo en un clic.

Allez aussi voir les journaux de bord du mois d'août 2014 : Molène, Le Port Rhu, les Glénan...

"Favet Neptunus eunti" : "Neptune est favorable à ceux qui voyagent" !

Rue du Treiz à Douarnenez

48°05' Nord / 4°20' Ouest